Punaises de lit : des méthodes efficaces pour s’en débarrasser

Avec une vitesse de reproduction hallucinante, les punaises de lit sont des insectes qui se retrouvent souvent dans les draps, le matelas, les meubles, les rideaux et dans les tissus. Lorsqu’elles envahissent un seul de ces éléments dans la maison, il devient très difficile de s’en débarrasser définitivement. Toutefois, ce n’est pas une mission impossible. Il suffit d’adopter les bons réflexes pour arriver à bout de ces insectes nuisibles.

Mener une lutte mécanique

Pour avoir une chance de se débarrasser facilement des punaises de lit, il est indispensable de réagir promptement dès la détection des premiers signes. Ne tardez pas à trouver une solution sûre au risque de rendre plus compliquée l’éradication. Pour un traitement efficace et rapide, contactez une société spécialisée en punaises de lit. Mais vous pouvez également choisir de mener la lutte vous-même. Pour ce fait, vous devez successivement : 

• passer l’aspirateur minutieusement dans tous les coins et recoins de l’habitation ; 

• faire une lessive intégrale du linge et des revêtements textiles à 60 °C ; 

• faire un nettoyage à la vapeur à 110 °C ; 

• transférer les meubles infestés à la déchetterie pour destruction et 

• appliquer au besoin la terre de Diatomée. Ainsi, vous vous assurez d’avoir définitivement éradiqué le mal.

Faire recours aux produits chimiques toxiques

Cette solution est généralement utilisée comme deuxième recours lorsque le nettoyage mécanique ne porte pas ses fruits. Comme dans le cas précédent, la mettre en œuvre soi-même est envisageable. Mais en raison de la dangerosité des produits chimiques à manipuler, il est recommandé de laisser la tâche à des professionnels de la désinsectisation. L’expérience acquise par ces derniers leur permet en effet de prendre les précautions indispensables avant l’application des produits chimiques. L’intervention doit se dérouler en deux phases à 14 jours d’intervalles. La première permet d’éliminer les punaises adultes tandis que la seconde permet de s’assurer que les œufs de punaises sont neutralisés.