Hypotension artérielle : causes et traitement

Tout le monde est sujet à l’hypotension artérielle. Or, le constat est qu’elle est moins connue que l’hypertension artérielle. S’il en est ainsi, c’est tout simplement parce qu’elle est bénigne. Toutefois, il peut arriver qu’elle débouche sur des complications. Pour cela, il s’avère indispensable de rechercher ses causes pour savoir comment y remédier.

Qu’est-ce que l’hypotension ?

En réalité, c’est la baisse de tension ou de pression sanguine dans les artères. Elle se déclenche lorsque la pression du sang est en dessous de 100 mm de mercure. Pour savoir davantage de l’hypotension artérielle, cliquez ici. Toutefois, elle ne se manifeste pas toujours de la même façon, car il y en a de plusieurs types. Il existe par exemple l’hypotension postprandiale, l’hypotension orthostatique et l’hypotension intracrânienne. De toutes les façons, leurs causes sont les mêmes.

Les causes de l’hypotension artérielle

L’hypotension artérielle est une conséquence directe du manque d’eau dans le sang (la déshydratation). Entre autres causes liées à cette anomalie sanguine, il est à mentionner la consommation de l’alcool. En effet, la présence excessive d’alcool dans le sang est un danger. Elle provoque la chute brusque et intempestive de la pression sanguine. Par ailleurs, les médicaments antidépresseurs et certaines allergies peuvent également conduire à ce mal. Ainsi, dès lors qu’elle se produit, il y a soit le vertige, le malaise vagal ou les palpitations.

Quelques conseils face à ce mal

Certes, l’hypotension artérielle est une maladie sans conséquence grave, mais il est aussi possible qu’elle provoque des complications de santé. Pour cela, rien ne vaut la maîtrise de soi. Il y a à cet effet des gestes à développer pour l’éviter. D’abord, buvez beaucoup d’eau pendant la journée (2,5 L/j) tout en mettant fin complètement à la consommation de l’alcool. Privilégiez les repas salés, car le sel est une substance dotée du pouvoir de maintenir à la normale la pression sanguine. De grâce, n’oubliez pas de modérer sa consommation puisque l’excès nuit.