Comment se fait la détection de fuite d’eau grâce à la thermographie ?

La détection de la fuite d’eau peut être réalisée facilement ou difficilement avec la thermographie infrarouge. Bien que ce système soit très performant, la détection dépendra aussi de la compétence du technicien. Ceci est très capital, car la fuite d’eau peut créer d’impressionnants dégâts dans un logement.

Quelles sont les différentes fuites d’eau ?

Il est important de préciser qu’on retrouve plusieurs fuites d’eau. Si vous voulez pousser votre curiosité, découvrez ici, toutes les informations sur ce problème grave qui est souvent négligé. Dans un logement ou dans un bâtiment, il peut avoir trois grands types de fuites :

La fuite sur circuit « eaux-vannes ».
La fuite sur circuit d’eau froide.
La fuite sur circuit d’eau chaude.
Pour chaque fuite, la détection grâce à la thermographie infrarouge sera différente.

Comment se passe la détection de fuite sur circuit d’eau froide ?

Dans ce cas de figure, il y a deux manières de procéder. L’une d’elles consiste à alimenter le circuit avec de l’eau chaude, ceci permet d’avoir un sens de transfert thermique.
Cette signature thermique sera maintenant lue grâce au système infrarouge de la caméra thermique. Il est aussi possible de détecter la signature thermique de l’eau de fuite en la chauffant. La caméra infrarouge va afficher sur l’écran l’endroit où se trouve la fuite.

Comment détecter une fuite d’eau sur un circuit d’eau chaude ?

Pour détecter une fuite d’eau dans ce type de circuit, la méthode est beaucoup plus aisée. Ceci pour la simple raison qu’un gradient thermique est produit à l’emplacement où se retrouve la fuite.
Toutefois pour être sûr du niveau de la fuite, il faut bien analyser le parcours de l’écoulement de l’eau. Cette tâche est réalisée par le technicien qui prend en compte deux paramètres importants. Le système constructif qui a servi pour le bâtiment et ses notions sur la thermographie infrarouge.