Achat de voiture d’occasion : comment éviter de faire un mauvais achat

Trouver une voiture d'occasion sans problème n'a rien à voir avec la chance et tout à voir avec l'application de bonnes techniques de recherche et d'enquête. Savoir repérer les problèmes potentiels et déterminer le degré de fiabilité d'un véhicule d'occasion peut vous éviter de coûteux maux de tête en cours de route. Les conseils suivants peuvent vous aider à éviter un citron et à trouver un bon rapport qualité-prix.

Inspection

Quel que soit votre acheteur, examinez toujours le véhicule avec soin et, si possible, emmenez-le chez un mécanicien d’automobile d’occasion pour une inspection complète. Habillez-vous avec de vieux vêtements et faites une bonne révision de la voiture. Vous pouvez apprendre beaucoup en vous servant de vos yeux, de vos oreilles et de votre nez.

Emmenez un ami pour vous aider. Faites votre inspection en plein jour, par temps sec, car les terrains éclairés peuvent donner aux voitures un aspect brillant et cacher des défauts de carrosserie.

Lire l'autocollant de la fenêtre

La Federal Trade Commission exige que les concessionnaires affichent un guide de l'acheteur dans chaque véhicule d'occasion mis en vente. Généralement fixé sur une vitre, il doit contenir certaines informations, notamment si le véhicule est vendu "tel quel" ou avec une garantie, et quel pourcentage des frais de réparation (le cas échéant) le concessionnaire est tenu de payer. Les informations du guide prévalent sur toute disposition contraire dans votre contrat de vente.

En d'autres termes, si le guide indique que le véhicule est couvert par une garantie, le concessionnaire doit honorer cette garantie. Si des modifications de la couverture sont négociées, le guide doit être modifié pour en tenir compte avant la vente.

En bref, il n’est pas facile d’acheter une voiture d’occasion en raison de tous les facteurs qui entrent en jeu. Toutefois, garder en tête les critères susmentionnés devrait vous faciliter la tâche.